il reste des traces par terre, et le vide

au revoir objet.
depuis que tu es parti c’est comme avant, mais ce n’est plus comme avant.
c’est plutôt comme après, donc.

en souvenir de celle qui aurait aimé ces formes dans la nuit et cette noirceur infinie.

Cette entrée a été publiée dans normale activité. Placez un signet sur le permalien.

One Response to il reste des traces par terre, et le vide

  1. container dit :

    mais c’est moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *