Vois, ma bouche est pleine de terre

Comme d’habitude, des liens partout si vous cliquez sur les images.
Et puis au bout d’une attente interminable, un petit rond avec un triangle à l’intérieur. Ne le ratez pas.

 














 







 

 

 

 

 

 

Chauds pour une deuxième tournée ? Allez.






 

 

D’après ce que j’ai pu lire sur ces deux chansons dont les origines semblent remonter très loin, on en trouve différentes versions dans toute la France, mais celles-ci auraient plutôt été récoltées dans l’Ouest (Bretagne et Normandie). Le mythe de la blanche biche se retrouve dans d’autres pays, avec peut-être une origine celtique. Il y aurait beaucoup à dire encore. Beaucoup. Beaucoup…

Plein de liens maintenant, qui sont rattachés aux images, mais c’est pratique d’avoir un résumé :

le Poème Harmonique. On peut écouter certains morceaux dans la partie enregistrements.
Sur Deezer on peut écouter beaucoup de leurs albums ! Chouette. A condition d’être inscrit et d’avoir un bloqueur de publicités, sinon bonjour l’ambiance.
Culture populaire et culture savante. Quelques notions et un peu d’histoire. Daniel Attala, Université Sud-Bretagne/HCTI. La fin du texte met en relation cette conception romantique de la culture populaire avec les critiques de la culture de masses, et l’ensemble est vraiment super intéressant.
Sur ce site on peut descendre dans la rubrique A propos, cliquer sur l’onglet Livret, et lire le texte de Damien Vaisse qui figure avec le disque Plaisir d’amour. Damien Vaisse a participé à l’élaboration du disque par ses recherches de sources littéraires et musicales.
– Une dernière chanson que j’aime beaucoup, La fille au roi Louis, bien que je regrette qu’ils aient enlevé cette strophe : « Bonjour, ma fille, comment vous va ? — Hélas, mon père, il va bien mal : J’ai un côté mangé des vers, Et les deux pieds pourris ès fers. » Ça donne une toute autre lumière à la scène finale où elle va se marier avec le chevalier.

 

Et voilà, c’est terminé.
A bientôt, j’espère.

Ah, une dernière chose : les morceaux présentés ici ne le sont que pour partager mon enthousiasme immense à leur écoute. Si leur utilisation pose problème, je les retirerai sur une simple demande par mail (oriane AT spongiculture.net). En vous remerciant bien.

Cette entrée a été publiée dans normale activité. Placez un signet sur le permalien.

20 Responses to Vois, ma bouche est pleine de terre

  1. Guillaum dit :

    Hé bien, on savait se marrer à l’époque ! (non en vrai j’adore ce genre d’histoires populaires ou mythologiques sordides)

  2. Wow, quelle belle note.
    Merci pour cette belle histoire, on apprend, on savoure et on en prend plein les mirettes et les oreilles.
    Je connais très bien la blanche biche, c’est une chanson que ma mère m’a fait découvrir enfant et que nous écoutions beaucoup. Il m’arrive encore de l’écouter. Ici en Bretagne, les Tri Yann ont fait une version assez célèbre de cette chanson. Peut être la connais tu ? J’aime beaucoup la voix de cette chanteuse, tu as raison elle est absolument magnifique.
    Le travail d’illustration est très beau, on a presque envie que tout cela s’anime, en tout cas ça claque. Bravo et encore merci

    • aspirine dit :

      Merci ! Je ne connaissais pas la version de Tri Yann mais j’ai écouté celle de Malicorne… et du coup j’ai vu que ça avait été pas mal repris par les groupes branchés celtique (je peux pas dire que j’ai adoré !).

  3. lolotte dit :

    J’aime beaucoup les illustrations et la démarche explicative!
    Tu te rappelles que les pangnats chantaient souvent une version paillarde de plaisir d’amour ? Et que Bretecher avait fait une illustration du roi Renaud (tout content avec ses tripes dans une bassine) ?
    bisous

    • aspirine dit :

      Oooh oui je me souviens de plaisir d’amour… mais que du refrain je crois, chastes oreilles et tout ça.
      Faudra que je retrouve les dessins de Brétécher, ça me dit rien !

  4. Elsa dit :

    Tes dessins me touchent directement! c’est incroyable l’effet que me fait ton travail. merci mille fois!

  5. Basile dit :

    Hello Aspirine,

    Merci pour ce superbe et passionnant article (les dessins aussi bien sûr), c’est toujours un immense plaisir de suivre ce blog. Je me permets de te pointer du doigt ici le travail d’Eloise Décazes (1/2 ARLT) et Eric Chenaux, qui ont sorti l’année dernière un recueil magnifique de chansons médiévales, réinterprétées de bien belle manière. parmi ces chansons, une complainte du roi Renaud à faire pleurer les pierres.
    Le disque est sorti sur le très chouette label belge Okraina, et il peut aussi s’écouter là: http://okrainarecords.bandcamp.com/album/loise-decazes-eric-chenaux + une version live ici https://www.youtube.com/watch?v=ZpFNwy2WoH4

    B.

  6. J-e dit :

    Pschhhh respects tes hors concours ca envoie

  7. Marine dit :

    Hyper beau, je découvre ton blog avec 10000 ans de retard, hyper beau. Vive le blanco.

  8. Eduardo dit :

    Je cherchai des très vieilles chansons françaises il y a peu, quel hasard de lire ta note maintenant !
    Dans un autre style, tu pourrais écouter deux groupes des années 70 (il me semble), la Bamboche et Mélusine. On ne trouve pas de rééditions en format CD mais sur YouTube on peut trouver quelques morceaux.
    La Bamboche:
    http://www.youtube.com/watch?v=LY3GvnfIoTA
    Et Mélusine:
    http://www.youtube.com/watch?v=SANma7DEkdY
    http://www.youtube.com/watch?v=dCfkOe6_zsA (cette dernière est bien plus récente)
    Il y a aussi « la complainte de cartouche » qui est très belle, mais la seule version que je connais n’apparaît que sur vinyle :-/

  9. mélissa dit :

    tes notes me manquent. reviens s’il te plait.

    • aspirine dit :

      Désolée, c’est si long de s’y mettre. Mais voilà, c’est reparti pour un tour. Après je peux rien promettre pour la suite, j’ai toujours envie d’y enchainer mais j’y arrive pas souvent.

  10. Pingback : Toujours me heurter » spongiculture

  11. Clairette dit :

    Bonjour, je suis arrivée sur ce blog via un article sur la BD « Quoi de plus normal qu’infliger la vie? » qu’il faut d’ailleurs absolument que je me procure (en tant que nullipare convaincue de 32 ans), et je suis complètement fan des dessins, du ton, et du contenu… Et en plus on aime le même genre de musique ! J’adore la musique médiévale/baroque et je connaissais un peu Le Poème Harmonique MAIS pas ces 2 chansons que je trouve tout bonnement sublimes (tout comme la voix de Claire Lefilliâtre). Donc merci, bravo, et tout ça : hop dans les favoris !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *