de la tragique tension entre réalité et représentation


Les 24 et 25 septembre 2011 se déroulera la septième édition du Festival des Blogs BD et du Webcomics, à la mairie du troisième arrondissement de Paris.

150 blogueurs y sont invités afin de permettre à leur public de les rencontrer, de leur demander un beau dessin tremblant sur une feuille blanche et de constater que l’esprit pur et fun aux mimiques rigolotes qui le fait rêver avec ses cuisses molles et ses yeux manga depuis des mois bénéficie dans la vie d’une enveloppe corporelle somme toute banale, de proportions humaines plus ou moins ennuyeuses et d’une voix… une voix. Sonore…

J’aurai donc la joie d’être parmi eux, tâchant de réfréner certains mauvais sentiments que malheureusement il nous est courant, à nous faibles humains, d’éprouver face à d’autres humains qui mènent leur vie de manière radicalement différente, et de profiter gentiment de ce weekend que beaucoup disent charmant.

En guise de pont entre le blogueur, le lecteur, et le fatidique moment de la rencontre, il est recommandé de consulter cette interminable interview sur le site dédié, et d’aller voir celles des autres invités pour se renseigner un peu et être poli.

Les horaires de dédicaces nous seront communiqués prochainement, et dans l’éventualité où vous seriez sur place et voudriez venir me demander un beau dessin tremblant sur une feuille blanche, je les retransmettrai ici même pour plus de commodité.

Merci de votre attention, merci aux organisateurs de leur attention !

 

Publié dans normale activité | 10 commentaires

les VAC… mais oui c’est ça allez

 (communiqué creux réalisé dans la douleur après un mois de pas envie et deux jours de lutte avec un pc sauvage de la campagne profonde – et profondes mes excuses pour les textes difficiles à lire)

premiervoyage

***

 

 bilan

 ***

 

im3

im4

***

resume1

resume2

resume3

resume4

***

vacs

A une certaine époque, quand on me demandait ce que j’allais faire l’année prochaine alors que j’aurais fini mes études, je répondais systématiquement : « oh ben une dépression et deux tentatives de suicide (!) » avec un sourire ambitieux, mais le systématisme de l’opération a amené certaines de mes connaissances à l’entendre un certain nombres de fois et elles finirent par me faire comprendre que petit un le comique de répétition n’opérait pas avec cette phrase et que petit deux il aurait fallu que ce soit drôle pour qu’il puisse y avoir comique de répétition. J’ai donc arrêté et remplacé cette réponse par d’autres tellement ennuyeuses que je n’arrive pas à y penser sans me mettre soudain à penser à autre chose. Ca y est, j’ai tellement pensé à autre chose que j’ai complètement oublié où je voulais en venir, ce qui m’est arrivé systématiquement au milieu de tout ce que j’ai essayé de dessiner récemment. Ce que j’ai fait moins récemment me procure déjà cette petite répugnance habituelle, mais tant qu’il est encore temps voilà deux choses à faire pour le regarder :
* consulter mon site (« site ») pour lire les horreurs du passé
* acheter TONTON, fanzine old school et bien peuplé

La prochaine fois nous aborderons peut-être l’épineuse question du futur, mais je ne voudrais pas trop m’avancer.  

Publié dans normale activité | 9 commentaires

le TRAVAIL

souffleunpeu_01

souffleunpeu_02

 

Une fois n’est pas coutume, deux choses exceptionnelles.

1. un petit jeu : retrouvez à quel grand classique de l’art séquentiel fait référence la petite suite d’images ci-dessus.
(jeu gratuit sans obligation d’achat, les participants ne peuvent pas faire partie de la famille de l’organisateur car je sais qu’ils connaissent la réponse – accessoirement je leur dis bisous – ce jeu ne comporte aucune récompense flattant les pires instincts de l’humanité comme la recherche effrénée de vaines richesses ou l’esprit de compétition, et il n’a pour objet que de me dédouaner de toute suspicion de plagiat, faisant office d’affirmation discrète du caractère d’hommage de la séquence envers l’oeuvre citée, tout en suggérant aux esprits chagrins qui jugeraient plat et décevant ce qui est présenté comme un gag que s’ils ne le goûtent pas c’est leur connaissance lacunaire du neuvième art qu’il leur faut blâmer et non la nullité de l’auteur).

2. un bonus d’envergure en cliquant sur l’image car je me fous carrément pas de la gueule du monde.

 

Publié dans normale activité | 20 commentaires

telle est prise

 

Il m’arrive de carresser, longuement presque,
cette pile de feuilles blanches qui me sert de tapis de souris,
fixant mon écran d’ordinateur et ne comprenant pas ce qui est en train de se passer,
de ne pas se passer.

Le PIEGE est très efficace.

Publié dans normale activité | 11 commentaires

pas une flèche

 

 

On avait les patates et les échelles. Il me semble que la flèche est une belgicisme.
Autre belgicisme : les mecs cette année on n’a que quatre jours de blocus et cent-quarante examens à préparer (attention suissisme :) c’est la monstre merde (glissement francisime :) vas-y, trop relou.

C’est dommage qu’on n’ait pas d’exam de langues parce que j’aurais tout déchiré.

 

Publié dans normale activité | 8 commentaires